Maison survivaliste

Maison survivaliste : 7 Aménagements à Faire Maintenant chez Vous

L’eau et l’électricité constituent des ressources précieuses pour notre confort et notre survie. La rareté de ces ressources conduit à des changements de mentalité. Aussi, les crises sanitaires et sociales successives ont entraîné une perte de pouvoir d’achat, de l’insécurité et une peur de manquer pour beaucoup de personnes. En réaction à tous ces événements, les maisons survivalistes suscitent de plus en plus d’intérêt.

Voici 7 aménagements pour vous aussi avoir une maison survivaliste ou une base autonome durable (BAD) !

1. Aménager une cave (ou la pièce la plus fraiche de la maison) pour faire un stock de nourriture

Stock de nourriture

Par où commencer pour devenir survivaliste ? Eh bien, l’un des aspects majeurs en survivalisme consiste à s’assurer de remplir ses besoins primaires essentiels. L’organisation d’une réserve alimentaire tient donc une place particulièrement importante.

Pour savoir quoi mettre dans votre strock, vous pouvez consulter notre article sur la nourriture de survie longue durée.

Afin d’aménager votre stock de survie au mieux, mettez-vous bien en tête que les denrées consommables sont très fragiles. Restez vigilant concernant leur état. Pour les maintenir le plus longtemps possible en l’état d’être consommées, vous devez à tout prix les disposer à l’abri de la chaleur, de la lumière et de la moiteur. Ainsi, vos aliments et leurs emballages de protection demeurent intègres. Dans le cas où un bocal, une boîte de conserve ou un carton gonfle, rouille ou s’abîme : ne prenez aucun risque et jetez-le.

L’endroit idéal pour vos provisions ? La cave ventilée. En effet, les denrées profitent de l’obscurité et de la fraîcheur du sol tout en étant préservées de l’humidité.

Comment organiser vos stocks de survie ?

  1. Choisissez les étagères robustes et ouvertes (durée du meuble et visibilité des produits) ;
  2. fixez les armoires aux murs pour renforcer davantage leur structure ;
  3. placer les produits les plus récents au fond et les plus vieilles devant (afin de connaître les prochaines dates de péremption).

2. Le système de filtration d’eau, un indispensable de la maison survivaliste !

Filtre a eau Berkley

Avez-vous déjà songé à récupérer ou à capter l’eau qui s’écoule sur votre terrain ? L’idée ici est de stocker et purifier de l’eau de pluie qui provient de votre puits, mare, lac ou encore toiture.

L’aménagement de ce système dans votre maison survivaliste ou BAD vous permet de réaliser des économies et peut même vous conduire à une totale autonomie en vous coupant du réseau public.

Avant de pouvoir employer l’or bleu, plusieurs traitements sont nécessaires afin d’en extraire les résidus et polluants (les branches, feuilles, insectes, particules, pesticides, herbicides, hydrocarbures, médicaments, métaux lourds).

Le procédé se déroule en plusieurs étapes.

  1. Le pré filtrage : Il retire les gros débris et s’opère par la mise en place de grilles en haut des gouttières. L’eau pré-filtrée s’utilise pour arroser un jardin.
  2. Le filtrage primaire : il s’installe à la hauteur de la pompe (dans la rétention d’eau). Un flotteur est logé sur le tuyau d’aspiration pour récupérer uniquement l’eau claire en surface (les particules lourdes coulent au fond de la citerne). Elle passe alors du tube à la pompe et à son filtre de 10 à 20 microns. Une fois cette étape réalisée, elle peut être employée pour les sanitaires et le lave-linge.
  3. Le filtrage secondaire : il se compose de charbon actif capte les produits nocifs dans ses pores, retire les mauvaises odeurs et restitue ses qualités gustatives à l’eau. À ce stade, l’eau se raccorde à votre douche, mais reste non potable.

Afin de rendre votre eau buvable, 3 alternatives existent :

  • le filtre en céramique ;
  • le stérilisateur ultra-violet ;
  • le filtre à gravité de Berkey.

3. Installer des panneaux solaires pour améliorer son autonomie

Kit solaire pour maison survivaliste

Tout comme pour l’eau, vous pouvez décider de ne plus dépendre des prix des fournisseurs d’électricité en produisant votre propre énergie depuis votre maison survivaliste. Cela vous permettra de vous créer une véritable base autonome durable.

Comment choisir votre kit solaire ? Sa composition (nombre de panneaux, onduleur, régulateur de charge et batteries) résulte de votre consommation journalière en courant. Elle est déterminée à partir :

  • du nombre et de la puissance nominale des appareils ;
  • du nombre d’heures d’utilisation de ces matériels ;
  • de la période de l’année concernée ;
  • de l’orientation et de l’inclinaison de vos panneaux solaires.

Comment installer les panneaux solaires ? Pour une performance optimale, fixez-les sur un support au sol. Ainsi leur placement se modifie en fonction :

  • de la position du soleil (avec des suiveurs solaires) ;
  • des saisons pour une production optimale d’électricité (30° en été, 60° en hiver et 45° pour le reste de l’année).

4. Ajouter un second niveau de sécurité à la porte d’entrée de votre maison survivaliste

Securite de la porte

Saviez-vous que dans plus de la moitié des cas, les cambrioleurs passent par la porte d’entrée ? Il est donc très important de concentrer vos efforts sur la porte d’entrée en priorité pour améliorer la sécurité de votre maison survivaliste.

Avant toute chose, contrôlez la matière de votre porte. Si elle présente une fragilité et se courbe lors d’un choc, c’est certainement qu’elle est en contreplaqué. Un individu mal intentionné arrivera sans problème à l’enfoncer, inutile donc de collectionner les verrous. Dans ce cas précis, retournez en magasin pour vous procurer un modèle plus robuste puis passez à l’étape suivante.

Une fois cette nouvelle porte installée, vous pouvez l’équiper de plusieurs mécanismes de protection et de dissuasion :

  • remplacer la gâche standard de la porte par une de sécurité ;
  • installer une serrure à cylindres non crochetables et sauvegardés par des dispositifs anti-perçages et anti-arrachage ;
  • intégrer de faux verrous.

Placez un judas et une chaîne de sécurité épaisse sur votre porte d’entrée. Ce sont des moyens efficaces et très peu chers pour empêcher une intrusion en force. N’en faites pas l’économie !

5. Mettre des grilles de protection aux fenêtres accessibles

Grille de protection - fenêtre de maison survivaliste

Afin que la protection de vos portes ne soit pas vaine, concentrez aussi vos efforts au niveau des fenêtres. En effet, les fenêtres sont la seconde entrée la plus utilisée par les cambrioleurs pour s’introduire dans un domicile après la porte d’entée. Voici quelques idées pour renforcer vos ouvertures de manière fiable et peu onéreuse :

  • blindez vos volets en bois de plaques d’acier ;
  • collez sur vos vitres intérieures un film de sécurité épais ;
  • bloquez le vis-à-vis à l’aide de rideaux.

Mais le moyen le plus sûr pour parer une intrusion en votre présence demeure sans aucun doute l’installation de grilles antivol. Pour cela, nous vous recommandons les grilles de fenêtres coulissantes dissuasives GAH Albert:

Grilles de fenêtre

6. Le coffre-fort, le petit plus de la maison survivaliste

Vous possédez des objets précieux, de l’argent, des chéquiers ou encore des données personnelles à protéger ? Enfermez-les dans un coffre-fort.

Choisissez-le de préférence :

  • en un bloc ;
  • à charnière de porte cachée ;
  • épais ;
  • lourd ;
  • à serrure sécurisée.

Votre coffre-fort offre la possibilité d’être fixé à un mur ou au sol ? C’est parfait, il rend ainsi très difficile son extraction avec un pied de biche. 

Vous pouvez aussi cacher votre coffre fort en l’encastrant dans le mur, puis en mettant une armoire ou un cadre devant celui-ci. Il est important qu’il ne soit pas en évidence pour ne pas attirer l’attention des cambrioleurs. 

Si vous souhaitez un petit coffre fort solide de qualité, vous pouvez prendre celui de la marque HMF:

coffre fort

7. Avoir des moyens de lutte et d’évacuation contre l’incendie

Pour prévenir tout risque d’incendie ou d’asphyxie pendant votre sommeil, installez des détecteurs et extincteurs (ABC).

Concernant l’agencement de votre maison survivaliste, le mieux reste de la concevoir de plain-pied pour multiplier les issues de secours. Cependant, si des niveaux existent :

  • placez des crochets d’ancrages dans les murs ;
  • équipez-vous de cordes et d’échelles ignifugées et à mousquetons ainsi que de sacs d’évacuation si vous possédez des enfants et animaux. Par exemple, vous pouvez mettre 1 ou 2 échelles d’évacuation à l’étage de votre maison.
Prévoir des mesures d’évacuation du domicile est encore plus important dans le survivalisme en ville, puisque vous serez plus susceptible d’habiter dans un immeuble à étage.

Cet article vous a aidé ? N’hésitez pas à le partager à vos amis pour les aider à se préparer ! Pour aller plus loin, vous pouvez participr au salon du survivalisme qui se tient chaque printemps à Paris. Durant cette journée, de nombreux aventuriers partagent leur choix de vie et leur expérience pour des moments hauts en couleur. Ce sera pour vous l’occasion de trouver des conseils sur l’aménagement d’une maison survivaliste.

2 réflexions sur “Maison survivaliste : 7 Aménagements à Faire Maintenant chez Vous”

  1. Ping : Nourriture de Survie Longue Durée : Top 21 Aliments à Stocker ! - Esprit Nature & Survie

  2. Ping : Devenir Survivaliste en 7 Jours top Chrono: Le Guide Complet ! - Esprit Nature & Survie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.